Meilleur Newsgroup de l'année 2017 :

Usenet Server

14 jours garantie ou remboursé

Test Site

Comprendre le fichier PAR2 pour vos téléchargements sur Usenet

Le téléchargement de fichiers a énormément évolué avec la technologie. Sur internet, on a commencé avec des réseaux comme Napster, eMule pour se tourner vers le BitTorrent.

Sur Usenet, le téléchargement a également évolué au cours des dernières années. Beaucoup plus méconnu que le web, Usenet possède pourtant des millions d’utilisateurs qui partagent des fichiers. Les avantages d’Usenet sont nombreux.

Une vitesse de téléchargement maximale garantie par les fournisseurs Usenet, des logiciels prêts à l'emploi pour de nombreuses plateformes ( Usenet ServerNewshosting et Giganews ) et une disponibilité des fichiers pendant plusieurs années.

Usenet est également un réseau totalement décentralisé où chaque fichier peut-être démultiplié sur des centaines de Newsgroups.

Le Newsgroup est l’épine dorsale d’Usenet où les utilisateurs vont poster leurs fichiers et où vous pourrez les télécharger.

Mais la structure d’Usenet n’a pas beaucoup changé alors que la vitesse de connexion et le stockage ont connu des bouleversements au cours des dernières années.

Il y a environ une quinzaine d’années, si vous téléchargiez sur internet, alors vous deviez récupérer des fichiers RAR, un format compressé, en plusieurs parties.

Ensuite, le logiciel WinRAR se chargeait de les assembler pour avoir le fichier final.

Aujourd’hui encore, cette technique est utilisée dans les sites de téléchargement direct, car pour certains contenus comme des films ou des jeux vidéos, il est juste impossible de publier des dizaines de gigaoctets d’un seul coup.

Sur internet, ces fichiers fractionnés sont assez minoritaires, mais sur Usenet, tous les fichiers utilisent cette technique d’où la nécessité d’utiliser la norme PAR2.

La structure des fichiers sur Usenet

Pour comprendre la révolution du format PAR2, on doit expliquer les principes d’Usenet. Comme on l’a mentionné, Usenet se base sur les Newsgroups qu’on peut comparer à des forums.

Les Posts sont les publications et les Newsgroups peuvent exister en mode texte ou binaire. Le format PAR2 n’a pas beaucoup d’intérêt dans les Newsgroups en mode texte, mais il est crucial pour le mode binaire.

En effet, on ne peut pas publier de gros fichiers sur les Newsgroups et les utilisateurs les fractionnent donc en plusieurs parties sous la forme d’un fichier.part1.rar, fichier.part2.rar, etc.

Pour avoir le fichier final, l’utilisateur doit télécharger toutes les parties et lancer la décompression à partir du fichier.part1.rar. Et c’est là que les choses se compliquent.

Le problème est que la compression avec le format RAR n’est pas exempt de défaut, notamment quand vous avez de gros fichiers.

Si vous avez un fichier de 5 Go que vous fractionnez en des fichiers de 100 Mo, alors cela vous fait environ 50 fichiers RAR fractionnés.

Si la compression s’est bien passée, alors vous n’aurez pas de problème pour l’assemblage final. Mais souvent, les utilisateurs trouvaient des fichiers corrompus avec une grande frustration, car il est impossible de reconstruire le fichier final si une seule archive est corrompu.

C’est également l’une des raisons pour lesquelles Usenet a été progressivement abandonné au profit des réseaux de téléchargement sur internet qui ne souffraient pas de cette limite puisqu’on peut télécharger et publier un seul fichier de 5 Go si c’est nécessaire.

De plus au début d’internet, les utilisateurs avaient des connexions très lentes et instables. Et ils perdaient une partie des données pendant les téléchargements ce qui a favorisé le fractionnement des fichiers sur Usenet.

Il n’était pas rare de passer des jours pour télécharger un seul gros fichier. Et on peut juste imaginer le cauchemar quand on s’apercevait qu’une archive corrompue forçait à recommencer tout le processus.

Le fractionnement des fichiers est une protection d’Usenet

Toutefois, le fractionnement des fichiers n’est pas uniquement pour gérer la limite des Newsgroups, mais également pour fournir une structure totalement décentralisée et qui est impossible à censurer.

Si vous publiez un fichier sur des Newsgroups gérés par un premier fournisseur Usenet et que ce dernier supprime le fichier à cause de la pression des ayants-droits, alors un autre fournisseur Usenet pourra le fournir sans aucun problème à cause de cette décentralisation à travers tous les Newsgroups.

Par les temps qui courent où les gouvernements et les ayants-droits utilisent constamment le blocage et la censure, ce type de structure peut représenter l’avenir du téléchargement.

Mais il fallait un moyen de gérer la corruption des archives corrompues et c’est là qu’entre en scène le format PAR2.

L’arrivée du format PAR2 sur Usenet

Le téléchargement sur Usenet était pénalisé par la corruption des archives jusqu’en 2001.

En cette année, 2 développeurs, Tobias Rieper et Stefan Wehlus, ont crée un système appelé PARCHIVE qui permet de détecter des erreurs dans les archives et de les réparer si c’est nécessaire.

La principale idée de PARCHIVE s’inspire du stockage connu comme les disques durs RAID. Le fonctionnement se base sur le fait qu’on va créer un ensemble de fichiers spéciaux en utilisant les données des fichiers originaux.

Ces fichiers contiennent une information appelée bit de parité. Ces bits de parité permettent de reconstruire les fichiers originaux s’il y a des erreurs dans l’envoi ou le téléchargement des données. Concernant le PAR2, c’est juste une mise à jour de PARCHIVE.

Des archives PARCHIVE fonctionnent en fractionnant les données initiales dans des blocs. Le programme lit ensuite chaque bloc et crée un ensemble de fichiers PAR qui contient l’information de parité dans la forme des blocs de restauration.

Si votre fichier de la série Game of Thrones contient une erreur, alors cette information va restaurer le bloc original.

PAR2 est apparu en 2002 et il a été développé par Howard Fukada. Il facilite la création et la gestion des fichiers PAR, notamment une automatisation transparente pour l’utilisateur.

Aujourd’hui, vous pouvez créer et utiliser des fichiers PAR2 avec un programme comme QuickPar qui est disponible sous Windows.

Créez vos premiers fichiers avec PAR2

Téléchargez QuickPar sur le site officiel (www.quickpar.org.uk). Après l’installation de QuickPar, la fenêtre de démarrage va proposer de configurer quelques options. Laissez tout par défaut pour le moment.

Pour notre exemple, nous allons compresser un fichier MP3 d’environ 7 Mo en plusieurs parties RAR. Nous allons utiliser WinRAR qui est disponible gratuitement. Ajoutez le fichier dans WinRAR et dans la section Tailles des volumes en (en bas), mettez 1 mb :

Vous aurez la liste des fichiers suivants :

Théoriquement, vous pourriez publier ces fichiers sur Usenet et décrire le nombre de fichiers RAR qui existent pour avoir le fichier MP3 final.

Mais en ajoutant des fichiers PAR2, vous garantissez la sécurité des fichiers pour éviter les corruptions. Lancez QuickPar et ajoutez les fichiers RAR que nous venons de créer :

Il y a quelques options que vous devez régler pour que le processus fonctionne le processus.

En premier lieu, assurez-vous que tous vos fichiers RAR sont présents dans QuickPar. Ensuite, dans la section Allocation de Bloc, vérifiez que le glisseur se trouve tout à droite.

Assurez-vous que l’option Restreindre la taille des blocs en multiples de la taille d’un article Usenet est activée. Cela va garantir que vos fichiers PAR2 respectent les normes de publication des Newsgroups sur Usenet.

Ensuite, dans la section Fichier de récupération, vérifiez que le nom de votre fichier original apparait correctement et son emplacement sur votre ordinateur.

Vous avez également la valeur de la Redondance qui doit être sur 10 % par défaut qui est la norme sur Usenet. La redondance indique le niveau de restauration des données originales.

Si vous augmentez le pourcentage de redondance, alors l’utilisateur pourra récupérer des archives même quand elles sont très corrompues.

Mais l’augmentation de la redondance augmente également le nombre de fichiers PAR2. La norme est toujours d’utiliser 10 % qui est suffisants pour la plupart des cas.

Enfin, le dernier réglage est la taille d’un fichier de récupération qui est la taille d’un fichier PAR2 que vous allez générer. Mettez sur Variable, car cela convient aux petits comme aux gros fichiers.

Après avoir vérifié tous ces réglages, cliquez sur Créer et QuickPar va vous afficher un message de confirmation que les archives PAR2 ont été bien crées.

En vérifiant l'emplacement de vos fichiers RAR, vous verrez que plusieurs fichiers PAR2 sont apparus. Maintenant, vous pouvez publier tous ces fichiers sur le Newsgroup de votre choix sur Usenet et les utilisateurs pourront les réparer s’il y a des erreurs.

Réparer vos fichiers téléchargés avec Usenet avec PAR2

La création des fichiers PAR2 est plus complexe, mais la restauration est un jeu d’enfant.

Pour l’exemple, on va restaurer notre fichier MP3 en utilisant les fichiers PAR2 que nous venons de créer. Double-cliquez simplement un fichier PAR2 et vous aurez la fenêtre suivante.

QuickPar a analysé le fichier et il n’a détecté aucun dommage montrant que le fichier est sain. Le processus n’a pas pris plus de quelques secondes.

Mais pour de gros fichiers, il lui faut parfois plusieurs minutes pour détecter et réparer les erreurs. Et c’est tout. Le format PAR2 est tellement puissant que la réparation est quasi magique et pourtant, on peut l’utiliser facilement en quelques minutes.

Les logiciels Usenet qui intègrent PAR2

QuickPar est intéressant, mais dans de nombreux cas, vous n’avez même pas besoin de l’utiliser. Sabnzbd et Newsleecher sont les meilleurs logiciels Usenet et ils intègrent automatiquement le format PAR2 pour réparer les fichiers.

Dans Sabnzbd, allez dans la section Switches/Post-Traitement et activez l’option Téléchargement automatiquement les fichiers Par2.

Dans Newsleecher, les options pour PAR2 se trouvent dans Toolbox/Settings/Repair and Extract. Les options par défaut suffisent pour que Newsleecher gère automatiquement les fichiers PAR2.

Le format PAR2, un critère pour reconnaitre un bon fichier sur Usenet

Si vous débutez sur Usenet, alors il vous faudra vous familiariser avec les bonnes pratiques de publication de ce réseau. Les mauvais fichiers et les spammeurs peuvent être nombreux.

Parmi les bons critères de publication, on a des informations précises avec un fichier .NFO qui accompagne l’archive. Les commentaires des utilisateurs sont également un bon critère et la présence de fichiers PAR2.

Ce dernier point est important, car cela indique que l’utilisateur a respecté les normes d’Usenet et qu’il se soucie de proposer de bons contenus aux autres utilisateurs.

Et si vous voulez également publier des fichiers sur Usenet, ayez toujours l’habitude de fournir des fichiers PAR2. Cela améliorera votre réputation sur les Newsgroups et vous trouverez de meilleurs contenus grâce à cette réputation.

Si aujourd’hui, la vitesse de la connexion, notamment avec la performance des fournisseurs Usenet, réduit l’utilisation des fichiers PAR2.

Ce dernier est toujours utile pour les gros fichiers, notamment pour les jeux vidéos.

Contrairement à des films ou des séries, un jeu vidéo peut contenir des milliers de fichiers répartis dans des dizaines de fichiers RAR et le format PAR2 sera crucial pour éviter la moindre erreur.

Et on l’a vu avec notre dossier, on peut créer des fichiers PAR2 en quelques minutes et seulement quelques secondes pour les utiliser pour réparer des archives corrompues.

Enfin, le format PAR2 n’est pas uniquement exclusif à Usenet, car vous pouvez l’utiliser partout. Si vous êtes adepte du téléchargement direct, alors PAR2 sera votre meilleur ami.

Share This