Meilleur Newsgroup de l'année 2017 :

Usenet Server

14 jours garantie ou remboursé

Test Site

Comment contourner Hadopi par le réseau Usenet ?

Depuis 2009, l’autorité administrative indépendante Hadopi a pour objectif de surveiller l’utilisation des œuvres protégées par un droit d’auteur et de mettre en place une « riposte graduée » pour sanctionner les internautes fraudeurs.

Malgré quelques péripéties, elle est toujours en place et rappelle régulièrement, notamment sur le terrain judiciaire, qu’elle est présente pour réguler le téléchargement et condamner le piratage sur internet.

La plupart des internautes ignorent, ou pensent être à l’abri, des sanctions que peut mettre en place l’Hadopi.

Pour mettre fin aux idées reçues, sachez que vous n’êtes pas protégés de cette institution lorsque vous utilisez des logiciels de peer-to-peer, comme eMule ou les logiciels clients de torrent.

Vos informations personnelles peuvent être connues de tous, et si vous partagez du contenu protégé par droit d’auteur, la sanction peut venir vous frapper.

Si vous souhaitez télécharger sur internet en toute tranquillité, il existe une solution : vous connecter au réseau Usenet, via des fournisseurs comme Usenet ServerNewshosting ou Giganews.

Nous allons vous rappeler quels sont les risques réels du téléchargement illégal sur internet, et comment contourner Hadopi via les newsgroups.

Comprendre la loi Hadopi

La loi Création et Internet, promulguée en 2009 sous le gouvernement dirigé par François Fillon, a mis en place l’autorité administrative indépendante connnue sous le nom d’Hadopi.

La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet s’est vue confier une mission que nous allons vous expliquer.

Nous pourrons ensuite vous démontrer les risques réels que vous courez en téléchargeant hors du réseau Usenet et des fournisseurs de newsgroups comme Astra ou Easynews. Pour être en sécurité, il faut contourner Hadopi !

hadopi_1

La mission de l’Hadopi

L’Hadopi a pour mission principale de surveiller l’utilisation des oeuvres protégées par la propriété intellectuelle sur internet et de lutter contre leur piratage.

Elle est directement saisie par des sociétés et des associations qui défendent les intérêts des ayants droit de ces oeuvres, spécialement habilitées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés.

Une fois l’infraction constatée, elle contacte le fournisseur d’accès internet (ou FAI) de l’internaute en question, pour obtenir les informations nécessaires afin d’exercer sa mission.

Elle va, à cet instant, exercer son pouvoir de sanction, dit de « riposte graduée ». L’Hadopi envoie un premier courrier d’avertissement au domicile de l’internaute (ou sur sa boîte mail) lui notifiant que des actions illégales sont pratiquées depuis son adresse IP (l’identification immuable de chaque ordinateur).

L’internaute contrevenant doit dès lors se mettre en régularité avec la loi, ou il recevra un second courrier, celui-là en lettre recommandée avec accusé de réception.

Sans action de sa part, les ennuis commencent. L’Hadopi transmet son dossier à la justice et, après instruction, il pourra recevoir une sanction pénale, généralement une amende.

Mais la justice peut également décider d’utiliser son pouvoir spécial de sanction en suspendant temporairement l’accès à internet de la personne incriminée.

Les risques réels de sanction

Souvent décriée par l’industrie du divertissement pour son manque d’efficacité face à la lutte contre le piratage, l’Hadopi peine à remplir sa mission de manière effective.

Le manque de moyens présent dès sa création, renforcé par une baisse de son budget pour 2015, met à mal l’administration dans la réalisation de tous ses objectifs (promouvoir le téléchargement légal et réguler les méthodes techniques de protection, en plus de la lutte contre le piratage).

Mais, penser que télécharger illégalement sur tous les types de plateforme n’est pas risqué est une erreur. L’Hadopi, au vu de ses possibilités limitées, se concentre sur les réseaux très connus, facilement identifiables, et dont les utilisateurs sont généralement des internautes peu avertis et mal protégés.

Très récemment, une internaute du Nord de la France a été condamnée par la justice, après transfert de son dossier par l’Hadopi, à 800 euros d’amende avec sursis.

Utilisatrice d’eMule, le plus connu et le moins sûr des logiciels de peer-to-peer, elle ne téléchargeait pas activement mais avait simplement laissé tourner le programme en tâche de fond.

Ce genre de mésaventures est facilement évitable, et on ne saura que trop vous recommander d’acquérir une connexion à Usenet par l’intermédiaire de fournisseurs tels que Giganews, Newshosting ou Usenet Server, pour contourner l’Hadopi.

Nous allons désormais vous expliquer pourquoi.

Comment et pourquoi utiliser le réseau Usenet ?

Le réseau Usenet est un système de forums qui a été développé aux Etats-Unis en 1979. Différent d’internet, même s’il y est rattaché depuis longtemps via un protocole qui permet d’y accéder, il offre de nombreux avantages en terme de capacité de téléchargement, et de sécurisation de la connexion.

Son utilisation est relativement simple, mais nécessite quelques connaissances préalables avant d’acquérir sa connexion personnelle via un fournisseur de news comme Newshosting par exemple.

usenet-server

Comment utiliser Usenet ?

Le réseau Usenet n’est pas accessible directement par une connexion simple de votre ordinateur. Vous devez vous procurer un accès à un serveur de news qui vous sera délivré par un fournisseur de news.

Le choix est grand parmi les fournisseurs de qualité, mais nous vous recommandons trois entreprises que sont Newshosting, Giganews et Usenet Server. À vous ensuite, d’étudier leurs offres pour choisir celle qui correspondra le mieux à votre usage.

Votre connexion en main, il faudra vous procurer un logiciel client qui vous donnera accès à tous les articles disponibles sur le serveur.

Pour faciliter votre utilisation, vous pourrez vous servir des sites de référencement (pour trouver le code du fichier qui vous intéresse), puis sur un moteur de recherche (vous rentrerez le code du fichier pour savoir à quel article il correspond sur le serveur).

La prise en main du réseau Usenet est certes plus compliquée que certains logiciels de peer-to-peer à l’interface simplifiée, mais vous allez vous apercevoir qu’il s’agit du seul désagrément d’un réseau qui, en plus d’une connexion illimitée, vous garantira de pouvoir contourner Hadopi.

Les avantages du réseau Usenet

Le principal avantage d’obtenir une connexion à un serveur de news, est que celle-ci est entièrement sécurisée. Les fournisseurs de news proposent généralement une connexion chiffrée de type SSL 256 bits.

Cela signifie que les échanges de données entre vous et le serveur, comme des fichiers contenant des films ou de la musique, ne sont absolument pas visibles par une entité extérieure qui ne possède pas les moyens de décrypter la connexion. Cela vous permet donc d’échapper à toute tentative de contrôle extérieur du contenu de vos données.

Si vous téléchargez actuellement sur le réseau peer-to-peer (ou P2P), en utilisant eMule ou Bittorrent par exemple, sachez que votre IP, ainsi que le contenu de vos échanges avec les autres ordinateurs du réseau, sont totalement visibles et disponibles.

Dans le cas où vous échangez du contenu protégé par un droit d’auteur, vous rentrez dans le cadre de la loi Hadopi et pouvez être sanctionné sur le champ.

De plus, les professionnels de l’industrie du cinéma ou de la musique sont très présents sur les réseaux peer-to-peer.

En France, comme dit plus haut dans cet article, certaines associations et entreprises qui défendent leurs intérêts sont habilitées par la CNIL pour prélever certaines données (date et heure des faits, adresse IP de l’internaute, fournisseur d’accès internet etc.) et à les transmettre directement à l’Hadopi.

Choisir son fournisseur de news

Dès lors, on ne saurait que trop vous recommander d’utiliser un fournisseur de news pour vous connecter à Usenet. Si certains FAI proposent dans leurs offres ce type de service, il est peu conseillé d’y souscrire.

Le choix entre les fournisseurs de news est vaste. Pour orienter votre décision, nous vous recommandons d’opter entre les 5 plus grands sites, tous bien connus et dont les services sont unanimement salués. Il s’agit de Usenet Server, Newshosting, GiganewsEweka et Astraweb.

Ils proposent tous une connexion SSL 256 bits, et leurs offres diffèrent seulement en matière de rétention (durée de conservation du fichier), de limite de vitesse, ou encore de nombre de connexions simultanées autorisées.

easynews

Conclusion

Contourner Hadopi est une chose aisée grâce au réseau Usenet et à ses nombreux avantages. Il faut évidemment prendre en compte le coût des abonnements, mais ceux-ci restent très raisonnables au vu des services qu’ils proposent.

Mieux vaut payer un peu chaque mois pour être en sécurité, que recevoir chez soi une lettre d’Hadopi et quelques temps plus tard, une convocation au tribunal pour y payer une amende.

Les fournisseurs Newshosting, Giganews ou Usenet Server vous procureront les meilleurs rapports qualité/prix du marché, et une fois Usenet adopté, vous direz définitivement adieu au système risqué et peu performant du peer-to-peer.

Share This