Meilleur Newsgroup de l'année 2019 :

Usenet Server

14 jours garantie ou remboursé

Test Site

SickRage, présentation et tutoriel d’un logiciel bien utile

Profiter d’usenet c’est avoir un bon fournisseur tel que Usenet Server,Newshosting ou Eweka et c’est aussi synonyme d’utiliser un bon nombre de logiciels tous plus utiles les uns que les autres. Alors il y a toujours des divergences de point de vue sur l’utilité réelle de tel ou tel outil, c’est vrai. Mais de manière générale, ils vous donnent un sacré coup de main. Cependant, étant donné que ces outils s’ajoutent aux newsreader/grabber, moteur de recherche nzb, indexeur et autres ça en fait beaucoup au final. Notez que si vous n’êtes pas encore vraiment familier avec tous ces termes, regardez donc notre glossaire simple mais complet. Voilà pourquoi nous allons maintenant vous présenter l’un de ces outils. SickRage. qui n’est pas indispensable en soit mais qui facilite considérablement la tâche. Il est donc plutôt bienvenu. Et vous allez voir qu’une fois que vous l’aurez essayé (ou l’une des versions comparables) vous l’adopterez. C’est presque sûr…

Cependant quelques configurations s’imposent. Voilà pourquoi nous vous proposons donc ce tutoriel afin de vous accompagner au mieux dans la prise en main du logiciel.

Présentation et historique de SickRage

Nous pouvons présenter simplement SickRage en disant que c’est un logiciel qui sert à chercher et trouver des séries sur le réseau usenet (et des torrents aussi) afin de les télécharger automatiquement depuis de nombreuses plateformes. Donc comme on vous le disait, ça vous facilite quand même beaucoup la tâche… Car une fois que vous avez effectué vos réglages et bien les différents contenus seront donc téléchargés automatiquement. Plus besoin de le faire manuellement, ce qui il faut bien le reconnaître est vraiment super pratique. À plus forte raison quand on parle de séries qui ont déjà huit ou neuf saisons et une dizaine d’épisodes dans chacune d’entre elles.

C’est plutôt sympa pour le coup, n’est-ce pas ? Surtout que les épisodes sont aussi téléchargés de manière automatique dès qu’ils sont disponibles. À peine présent sur le réseau, SickRage s’en charge. Seulement voilà tout n’est pas si rose…

Une aventure commune qui tourne mal

En effet, si le logiciel est gratuit et sous licence GNU General Public une brouille à éclater avec l’un des anciens développeurs et le reste de la communauté. Connu sous le pseudo Echelon (Justin Tabish), le développeur en question à développer sa propre variante de SickRage enregistrée sous la marque SickRageTV, puis a ensuite demandé à Github de retirer SickRage. Echelon a de plus fait une demande d’enregistrement de la marque afin d'empêcher la communauté d’utiliser le nom SickRage.

Bref, une attitude plutôt moche surtout qu’en plus de ces menaces, divers autres attaques on été mises en place (cheval de troie, plainte à Paypal…) ! Tout ça allait finir devant les tribunaux jusqu’à ce que la communauté décide de ne pas perdre plus de temps ni d’énergie ou d’argent avec ces histoires. Ils ont donc pris la sage décision de renommer le projet : SickChill. Précisons encore que ces deux projets, SickRage et SickChill sont des Forks du projet initial SickBeard (qui n’est plus développé depuis 2016).

Désormais nous allons donc vous proposer un tutoriel de SickRage. Mais au moins vous connaissez dans les grandes lignes l’histoire du projet, l’attitude plus que discutable de l’actuel développeur ainsi que le nom de l’alternative portée par toute la communauté. Vous pouvez d’ailleurs consulter un tutoriel sur SickChill sur notre site.

Nous vous précisons encore que les réglages que vous pouvez effectuer sont vraiment nombreux et souvent au goût de chaque utilisateur. Nous n’en décrivons ici que les principaux afin de vous permettre d’utiliser le logiciel.

Le tutoriel de SickRage

Tout logiquement vous devrez donc commencer par télécharger le logiciel et l’installer sur votre ordinateur. Un assistant d’installation vous guidera pour chaque étape, rien de bien compliqué. De plus ayant une interface web SickRage accepte un grand nombre de systèmes d’exploitation.

Et quand on parle d’interface justement on peut dire que celle de SickRage est plutôt bien réussie, je vous laisse juger par vous-même :

Voilà ce à quoi peut ressembler votre bibliothèque de séries et autres animés si vous le souhaitez. Et il faut bien reconnaître que c’est plutôt joliment fait. Bien que vous ne puissiez pas très bien le voir sur cette capture d’écran, nous avons entouré en rouge les différents filtres que vous pouvez donc appliquer rapidement afin de trouver de nouveau « show ». En haut à droite, entouré en jaune, d’autres configurations sont possibles afin de pouvoir affiner vos recherches. Vous pourrez ainsi réaliser différents réglage notamment pour vos sous-titres, la qualité des vidéos à télécharger, les sources et autres providers, etc. On regarde de plus près ?

Dans les configurations générales, si vous n’êtes pas très à l’aise en anglais vous pouvez changer la langue.
Mais surtout n’oubliez pas en bas de préciser où vous souhaitez que SickRage enregistre les contenus téléchargés ! Ça sera en effet bien plus facile pour les retrouver…

Une fois ces « détails » réglés, nous pouvons passer à la configuration des épisodes que vous allez télécharger autrement dit l’onglet « Episode Search » (encadré en jaune).

Le plus important à notre avis consiste ici à définir les mots interdits ou obligatoires dans la recherche (encadré en rouge). C’est en effet un excellent filtre. Aucun intérêt certainement pour vous d’avoir un fichier en « suédois » par exemple. De même vous pouvez préciser les mots que vous souhaitez voir ignorer pour vos sous-titres (entouré en jaune). D’autres critères peuvent donc être affinés afin de préciser les modalités de recherches.

Enfin nous avons signalé d’une flèche verte le NZB Search parce que c’est ce qui concerne la recherche sur usenet (l’onglet d’à côté précise la recherche pour le torrent) et parce que c’est la prochaine configuration que nous vous montrons.

Vous devez définir ici où serons envoyé les résultats de la recherche effectué par SickRage. Dans notre excellente nous vous le précisons car difficile à voir c’est Sabnzbd, autrement dit le newsreader gratuit et l’un des plus performants. Une fois que vous avez donc précisé vers quels grabber envoyer vos fichiers NZB, SickRage vous demande de préciser également votre nom et mot de passe utilisateur ainsi que votre API key (flèches rouge).

Enfin n’oubliez pas d’enregistrer toutes ces modifications (flèche verte). Nous avons oublié de le préciser auparavant mais il faut le faire à chaque fois. Dans le cas contraire les dites modifications ne seront pas prises en compte.

D’autres configurations faciles à faire concernant votre provider usenet sont à réaliser.

Si vous êtes amateurs de VO nous vous invitons par conséquent à configurer aussi vos sous-titres.

Là encore divers réglages sont possibles mais le plus important est sans conteste celui de la langue. Vous allez donc le configurer en « French ». Dans l’onglet « Subtitles plugin » vous devez ensuite définir vos préférences pour les sources. Pour des sous-titres français la meilleure dans la liste proposée est certainement Addic7ed. Mais de toute façon vous pouvez en choisir plusieurs, classez-les ensuite par ordre de préférence.

Et voilà logiquement vous devriez donc pouvoir télécharger toutes vos séries via Sickchill. Nous vous le répétons encore une fois, il s’agit ici d’une présentation et d’un tutoriel généraux. De nombreux autres réglages sont en effet possibles pour que SickRage travaille plus à vos convenances.

Une fois que vous avez donc ajouté les séries que vous voulez télécharger, vous pourrez consulter un tableau récapitulatif. Vous y lirez notamment le titre de la série, celui de l’épisode mais aussi le statut (téléchargé ou non), la source, la date de diffusion, la qualité d’image, etc. Bref tous les renseignement essentiels.

Les avantages de SickRage

Les principaux avantages de SickRage sont donc inhérents à son fonctionnement. Nous voulons dire par là que le logiciel fait donc ce qu’on lui demande de faire. Et le fait plutôt bien. Il permet ainsi d’automatiser les téléchargements en permettant à l’utilisateur de définir de nombreux critères. Comme nous l’avons vu : la qualité la langue, les sous-titres, etc. Vous pouvez également déterminer la source : usenet et/ou Bitorrent. Vous avez encore la possibilité de renommer, déplacer les fichiers.

L’interface est très agréable. La présentation des téléchargements aussi. Bref, le logiciel est sympa mais son auteur bien moins c’est pourquoi nous préférerons toujours SickChill à SickRage.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les informations indispensables pour configurer SickRage. Certes au début cela peut sembler un peu laborieux mais en réalité une fois ces quelques réglages mis en place, le logiciel va vraiment vous faciliter la vie. Notamment si vous êtes amateur de usenet.

Share This